Informations pratiques

Modalités d’inscription

  • en ligne à la rubrique Contact
  • par téléphone au 04.77.47.63.55
  • par courrier :

Pôle Formation Santé Loire

108 rue de l'avenir - BP 40160

42351 LA TALAUDIERE CEDEX

  • par mail auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Une convention de formation sera établie, précisant les conditions générales de réalisation (dates, durée, objectifs, programme, moyens...). Chaque participant reçoit le programme de la formation ainsi qu'une convocation lui donnant toutes les indications nécessaires sur l'organisation de la formation.

Formation intra entreprise : Toutes les formations peuvent être organisées en interne, pour votre entreprise. La durée et le contenu sont alors adaptés aux objectifs, à l'environnement technique et aux connaissances préalables des participants. Un devis peut être adressé après étude des besoins

 

Informations sur le DIF (Droit Individuel à la Formation)

Le DIF est un droit annuel ouvert au salarié en CDI et CDD

Depuis  mai 2004, tout salarié en contrat à durée indéterminée à temps plein, justifiant d’au moins un an d’ancienneté dans l’établissement, bénéficie chaque année d’un crédit d’heures de formation  égal à 20 heures, cumulable sur 6 ans dans la limite de 120 heures.

Le salarié en contrat à durée déterminée (sauf contrat en alternance) doit avoir travaillé sous CDD pendant au moins 4 mois, consécutifs ou non, durant les 12 derniers mois pour bénéficier du DIF prorata temporis.

Le DIF est un droit individuel à la formation exercé à l’initiative du salarié avec l’accord de l’employeur

La mise en œuvre du DIF relève de l’initiative du salarié qui doit adresser une demande à l’employeur.

La formation au titre du DIF  peut se dérouler hors temps de travail

Lorsque la formation se déroule hors temps de travail, le salarié perçoit une allocation formation correspondant à 50% se son salaire net de référence.

Le DIF est un droit « portable »

Le droit individuel à la formation ne s’éteint plus avec la fin du contrat de travail, qu’il s’agisse d’une rupture (sauf faute lourde) ou du terme d’un contrat à durée déterminée.

En quittant l’entreprise, le salarié peut utiliser ses droits acquis chez son nouvel employeur dans un délai de 2 ans.

 

Informations sur le DPC (Développement Professionnel Continu)


Qu’est-ce que le développement professionnel continu ?

C’est un dispositif de formation continue obligatoire pour tous les professionnels de santé, qui remplace tous les dispositifs existants (FMC).

C’est une obligation annuelle de suivre un programme de formation spécifique appelé programme DPC.
 

Quels sont les professionnels concernés ?

Médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes et sages-femmes

Paramédicaux : aides-soignantes, audioprothésistes, ergothérapeutes, IDE, kinésithérapeutes, manipulateurs radio, opticiens-lunetiers, prothésistes, psychomotriciens, techniciens de laboratoire, préparateurs en pharmacie.

Qu’est-ce qu’un programme DPC ?

  • Un programme conforme à une orientation nationale ou régionale
  • Un programme organisé par un organisme labélisé DPC
  • Un programme prévoyant un temps de formation pédagogique et une évaluation de la pratique professionnelle

Pourquoi suivre une formation DPC ?

  • Des contrôles et des sanctions sont prévus dans le cadre législatif
  • Le DPC est intégré à la certification qualité
  • Il permet de remplir une obligation annuelle
  • Il permet d’analyser et d’évaluer les pratiques et de perfectionner les compétences
     

 

Informations sur le CPF (Compte Personnel de Formation) : en application à partir du 1er janvier 2015

Qu'est-ce que le Compte Personnel de Formation ?

C'est un compte qui entre en vigueur au 1er janvier 2015 et qui vise à prendre le relai du Droit Individuel à la Formation (DIF).

Il est là la personne et non au contrat de travail. Il permet à chaque actif d’acquérir des heures de formation dans la limite de 150 heures. Celles-ci serviront à financer des actions de formation qualifiantes.

Quels sont les personnes concernées ?

Le Compte Personnel de Formation est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, qu’elle soit en emploi, à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.

La personne conserve son CPF tout au long de sa vie professionnelle, quel que soit son parcours ou son statut (salarié, demandeur d’emploi). Le compte n’est fermé que lors du départ en retraite. En cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi, les heures inscrites sur le compte demeurent acquises.

Comment est alimenté le CPF ?

Le CPF est comptabilisé en heures de formation. Un salarié à temps complet acquiert 24 heures par an dans la limite de 120h puis 12 heures par an dans la limite d’un plafond global de 150 heures. Pour les salariés à temps partiel ou non présents sur toute l’année, les droits sont proratisés.

Chaque titulaire d’un CPF a connaissance du nombre d’heures crédité sur son compte en accédant à un service dématérialisé, qui donne également des informations sur les formations éligibles.

Les heures de DIF non consommées au 31/12/2014 sont alimentées au dispositif. Celles-ci disparaissent au 1er janvier 2021.

Comment utiliser le CPF ?

Le compte personnel de formation permet d’acquérir des compétences attestées (qualification, certification, diplôme) en lien avec les besoins de l’économie prévisible à court ou moyen terme.

C’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son compte personnel de formation afin de concrétiser son projet de formation.

  • Si la formation se déroule hors du temps de travail, le salarié n’a pas besoin de l’autorisation de l’employeur.
  • Lorsque la formation est suivie en tout ou partie pendant le temps de travail, le salarié doit recueillir l’accord préalable de l’employeur.